La préparation au CAP métiers de la mode – vêtement flou permet de faire le point sur ce qu’on appelle un tissu ou un textile. Je vous livre quelques notions simples pour vous inciter à en découvrir plus.

Je rends tout d’abord hommage et remercie grandement les deux autrices, Rebecca Deraeck et Christine Charles, qui ont rédigé les deux ouvrages suivants :

Lien vers le site de l'éditeur
Lien vers le site de l'éditeur

Au départ il y a les fibres

Les quatre fibres d’origine naturelle animale et végétale

Le coton
Le lin
La laine
La soie
La soie

Les fibres d’origine synthétique

Les fibres artificielles à base de cellulose : la viscose, le bambou, le Tencel, l’acétate et la rayonne

Les fibres synthétiques à base de pétrole ou de plastique recyclé : le polyester, l’acrylique, l’élasthane, le nylon et le lycra

Si chacune des fibres a des propriétés différentes (respirante, isolante, résistante, absorbante, froissable ou non froissable, élasticité, etc.), le procédé de fabrication pour les transformer en fil ne sera pas le même.
Fabrication et assemblage des fils, traitement et teinture des textiles font aujourd’hui recours à un ensemble de produits chimiques très toxiques pour l’environnement.

Rebecca Deareck nous informe du fait qu’à chaque lavage les fibres rejettent des particules chimiques issues de leur production dans l’eau de rinçage. A CHAQUE LAVAGE…

Un tissu est tissé !

20190313_142207
Jailal, tisserand à KKM, à son métier. Les fils visibles représentent la chaîne. C'est avec la cannette que Jailal trame le fil !

Il faut donc une chaîne et une trame pour tisser un tissu. Cet entrecroisement de fils s’appelle l’armure. Il en existe trois principales : l’armure toile, l’armure sergé et l’armure satin, qui font varier le nombre de fils de chaîne pris et laissés. Toutes les fibres peuvent être tissées !

Le jersey et les autres mailles font les textiles

Le jersey qui est également appelé “maille” est un fil tricoté : un ou plusieurs fils forment des boucles entremêlées.
Les textiles tricotés ont des propriétés spécifiques qui ne dépendent pas de la fibre utilisée : élasticité, extensibilité, infroissabilité.

L'avènement du jersey remonte aux débuts des années 1930, époque à laquelle Coco Chanel en fait sa spécialité